Statistiques web
Les Villas
Villas

Les Villas de la Ville d'Hiver sont un véritable enchantement. Ce quartier d'Arcachon a été créé à la fin du 19ème siècle dans une optique sanitaire : le climat tempéré, l'air marin et les senteurs résinées de la forêt de pins devaient redonner santé et vigueurs aux victimes de la tuberculose. Les allées sinueuses de la Ville d'Hiver - aucune voie n'est droite pour faire barrage aux courants d'air - abritent la plupart de ces belles villas, toutes différentes et chacune avec son histoire. La plupart d'entre elles existent toujours.
De belles villas se trouvaient dans d'autres quartiers, notamment en front de mer. Ces villas n'ont malheureusement pas été préservées de l'avanie des promoteurs.

La ville est découpée en quartiers : ville d'Été, ville d'Hiver, ville de Printemps, ville d'Automne, Abatilles-Péreire et le Moulleau.

A
B
C
D
E
F
G
H
I J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Les villas sont classées par ordre alphabétique sans tenir compte du quartier.

Pour les découvrir, un petit clic suffit :


A

Située en Ville d'Hiver, la Villa l'Aiglon est  un exemple typique d''architecture arcachonnaise.

La Villa Ajoupa se trouvait au coeur du Moulleau.

Alba : voir Ajoupa.

L'Alma garde le souvenir de la visite de Napoléon III et de l'Impératrice Eugénie en 1859.

Ama Baïta, au Moulleau, en première ligne du Bassin.

Antonina : allée du Moulin-Rouge, elle appartenait à Émile Péreire. Elle s'appelle désormais "Antoine".

Les Arbousiers est une villa qui se trouvait en front de mer boulevard de l'Océan.

Les Arènes se trouve dans le quartier des Arènes aux Abatilles.

La Villa l'Armançon est située sur les hauteurs de l'Allée Sarraméa.

Athéna = Bellegarde.

B

Babord et Tribord sont deux villas jumelles situées en bordure de plage au Moulleau.

Beatrix : une architecture superbe, due à Miramont, avenue Victor Hugo.

Beau Soleil = Voir les Érables.

Beethoven : allée Emile Pereire, mais très proche de l'allée éponyme.

Belgique est cachée parmi les pins à l'angle de l'Allée Sarraméa et de l'Allée Lakmé.

Bellegarde : Cette superbe villa se trouve en Ville d'Hiver, allée Faust. L'Archiduchesse Marie-Christine d'Autriche y résida avec sa mère en 1879. Le Roi d'Espagne Alphonse XII, veuf était descendu à la Villa Monaco toute proche.

Belzunce : cette grande villa, située sur un immense terrain entre l'allée Bouillaud et l'Allée Velpeau à proximité de la Place des Palmiers, a changé de nom ; elle se distingue par de superbes épis de faîtage.

Bertini (Gymnase) : voir Villa Toledo.

Bianca : allée Corrigan à proximité du Grand Hôtel Régina et du Grand Hôtel Continental.

Les Bleuets : une villa, pension de famille du Cours Lamarque !!!!

La Laiterie du Bocage : un peu curieux parmi les villas de la Ville d'Hiver, mais les médecins conseillaient aux malades de boire du lait.

Bonheur : la forêt associée à la proximité de la Place des Palmiers a pu être à l'origine de son nom.

Bougainville : une jolie voisine d'Alexandre Dumas.

Peut-on parler de la Ville d'Hiver sans mentionner la Villa Brémontier ??

Briseis : Quelle chance que de pouvoir résider dans cette belle maison en pleine forêt et en bordure de plage au Moulleau (allée Gabriele d'Annunzio).

Les Bruyères : un chalet les pieds dans l'eau du boulevard de l'Océan, remplacé par une résidence sans cachet.

Buffon : Cette Villa de la Ville d'Hiver est une des plus anciennes pensions de famille d'Arcachon. Elle est située à l'angle de l'Allée du Moulin-Rouge et de l'Allée Velpeau.

Burgundia : une réalisation de l'architecte Ormières, à qui l'on doit de nombreuses villas à Arcachon. Elle est située allée Sarraméa en Ville d'Hiver.

C

La Villa Calypso se trouve Allée du Docteur Lalesque, père du slogan "Arcachon, Ville de santé".

La Villa Campo (devenue Flamberge) est de style néoclassique comme Cyrnos à laquelle elle ressemble tout en étant de taille plus modeste.

La Villa Cantarane est située sur une très belle allée de la ville d'Hiver : allée Sarraméa.

La Villa Caritas au Moulleau a hébergé le célèbre poète Gabriele d'Annunzio qui vécut à Arcachon de 1910 à 1915.

Le Chalet Carlos a été construit en Ville d'Hiver, allée Sémiramis, pour Monsieur Bonnet.

Carmen fut une charmante pension de famille dans la rue éponyme où descendit Isabelle d'Espagne, mère d'Alphonse XII.

Cecilia : on dit aussi Coecilia. En ville d'Hiver, elle est située rue du Bocage.

La Villa Cérès fait partie des délaissées du patrimoine arcachonnais de la Ville d'Automne, car elle a été totalement transformée.

Le Chalet Rouge un dsparu du boulevard de l'Océan qui s'est appelé également Campo et De Renesse.

La Villa Chanterelle contruite dans les années 30 se trouve en front de mer au Moulleau.

Les Charmettes est une belle villa de la Ville d'Hiver à deux pas de la forêt.

La Villa Claire
en front de mer, au centre-ville a été détruite pour laisser place à la résidence Claire.

La Collinette : voir villa Marie-Amélie.

Le Chalet Constance est au Moulleau dans la forêt de pins.

La Villa Coulaine est située Allée Faust.

Craigcrostan : construite vers 1880, cette villa fut le lycée d'Arcachon de 1940 à 1949.

Cyclamen : construite par Michel Alaux vers 1888, a été la prpriété de Guy de Pierrefeux.

La Villa Cyrnos, au style néoclassique fut édifiée pour Monsieur Courrège, allée Sarraméa dans un cadre idyllique.

D

Dania : allée Émile Péreire,  à la limite du Parc Péreire, face à Riquet.

David : une belle arcachonnaise de l'allée Necker devenue allée du Docteur Festal.

Diane : Allée Carmen devenue rue du Docteur Lalesque. Voir Navarra.

Docteur Hameau : pas de nom particulier pour cette villa, désignée par le nom de son propriétaire, Cours Lamarque.

Alexandre Dumas : Le célèbre écrivain n'a jamais vécu dans la villa qui porte son nom et qui se trouve allée Émile Péreire.

Durandal : une villa merveilleusement située en ville d'été avenue Sainte-Marie.

E

Eglantine : Cette petite villa arcachonnaise malheureusement disparue se trouvait boulevard de l'Océan en front de mer.

L'Ensoleillée : On ne peut pas la manquer, allée du Moulin-Rouge, face au parc Mauresque, plein Sud.

Les Erables : cette villa située Allée des Dunes en Ville d'Hiver était une pension de famille (voir Beau-Soleil).

F

Faust : une des plus connues de la Ville d'Hiver, allée Faust, on la découvre sans peine à proximité de la passerelle Saint-Paul tout près du Parc Mauresque.

Fior d'Aliza : quel étrange nom pour cette villa de l'avenue Nelly Deganne !

Flamberge (ex Campo) : en bordure de plage, plus précisément à l'extrémité Nord de la plage Péreire, Boulevard de l'Océan.

Fleur des Bois : une petite arcachonnaise de l'allée Stora.

Les Fleurs : une superbe villa du boulevard de l'Océan qui a résisté aux promoteurs.

La Forêt se trouve toujours sur le Boulevard de la Côte d'Argent, mais beaucoup moins isolée qu'autrefois.

La Fourmi : située allée Sarraméa, c'est un bon exemple d'architecture arcachonnaise en Ville d'Hiver.

Franche Comté : dans le quartier des Abatilles,   à l'angle de l'Allée du Parc et du boulevard de la Côte d'Argent.

G

George Sand se trouvait Allée Anglicane, face à la Place des Palmiers; elle est devenue Villa Bethanie.

Georgette : voir villa Notre-Dame de France.

Germaine-Angèle en Ville d'Hiver, allée des Dunes.

Giroflé : Allée du Moulin-Rouge face au Parc Mauresque en Ville d'Hiver.

La Villa Glenstrae se trouve à l'embranchement des Allée Brémontier, d'Espagne et Velpeau (en Ville d'Hiver).

Gracioza : voir villa Trocadero.

Graziella : idéalement située en ville d'Hiver sur le Garde Feu du sémaphore à la frontière de la commune.

Graziella : un homonyme de la précédente comme souvent à Arcachon. Celle-ci était située au 14 boulevard Nelly Deganne
à la place de l'actuelle Résidence Ramuntcho.

La villa Grétry est située allée Velpeau.

H-I
Halevy : avenue Gambetta,  détruite et remplacée par une résidence moderne.

Helvetia : boulevard de la Côte d'Argent, limitrophe de la Ville d'Hiver et de la Ville de Printemps.

La villa Hérold et Zampa, une des plus anciennes bâtisse, est située avenue Gambetta, en diagonale de la Synagogue.

La villa Hyowawa, boulevard de l'Océan,  possédait un ponton privé sur le Bassin.

Isabelle : Une des plus anciennes villas d'Arcachon, qui a été détruite vers 1925. Se trouvait Cours Tartas en lieu et place de la Maison des Associations actuelle.

Isabelle-Anne : voir Saint-Gabriel, avenue Charles Rhôné.
J
Jasmin : son style est peu caractéristique de la Ville d'Hiver.


K

Kypris est une villa du Moulleau qui porte le nom d'une déesse grecque.

L

Vous ne pouvez pas manquer la Villa Laennec , avenue Victor Hugo, au coeur de la Ville d'Hiver.

La Villa Les Lierres se trouve dans le quartier des Abatilles.

La Villa Li-Tsin, allée Corrigan, de taille majestueuse, fut maison de famille.

La Villa Lona, allée Corrigan est plus connue sous le nom de Villa Vincenette.

Lotus Bleu : en ville d'Hiver, mais où ????

Luxembourg : Autre bel exemple d'architecture arcachonnaise (Rond-Point Deganne).
Autrefois on désignait souvent les villas par "chalets".

Lygie : villa du boulevard Deganne, réalisation due à l'architecte Fargeaudoux.

M

Madeleine : Une belle arcachonnaise dont les plans sont présentés. Elle se trouve boulevard Deganne.

Ma Louisette est bien à l'abri sous les arbres de l'Allée des Dunes.

Marfred : avenue de Mentque s'appela d'abord Quo-Vadis.

Marguerite : pour se rapprocher de la célèbre Marguerite de Faust, située Allée Faust.

Marie-Amélie : une villa de rêve allée Lakmé.

Marie-Antoinette : face à la chapelle des Marins en limite de Ville d'Hiver.

Marie-Thérèse : à l'angle de l'Allée des Dunes et de l'Allée Bouillaud.

Marinette est allée Sémiramis.

La Villa Marysia se trouve dans le quartier des Abatilles.

Mauhen : dans le quartier des Abatilles sur le boulevard de la Côte d'Argent.

Menton : c'est une des plus anciennes villas de la Ville d'Hiver (1877).

Les Mérics : une très grande villa du Quartier Aiguillon Saint-Ferdinand.

La Villa Meyerbeer est une des plus anciennes villas de la Ville d'Hiver puisqu'elle figure sur le plan de 1864.

La Villa Mimosa se trouve à la fois avenue Victor Hugo, allée Stora et allée Sarraméa. Voir Stora.

Les Mimosas : une villa de style néo-classique un peu pompeux en ville de Printemps.

Monaco : Le Roi d'Espagne y descendit en 1879 pour faire connaissance de sa fiancée l'Archiduchesse Marie-Christine descendue avec sa mère à quelques centaines de mètres de là : Villa Bellegarde.

Montaigne :  Une des plus anciennes de l'Avenue Victor Hugo. Une des rares de la ville d'Hiver détruite dans la folie spéculative.

Montretout domine la ville de son promontoire.

Moulin-Rouge : une des plus anciennes de la Ville d'Hiver, devenue Clair Logis.

Morand est la voisine de la belle villa Beatrix. On l'identifie aisément par sa tourelle à gauche du corps principal du bâtiment.

Mozart : situé allée Montretout. La vue sur le Bassin doit être impressionnante !

Myriam : une petite villa arcachonnaise sympa de l'allée Pasteur.

N
Napoléon : voir la villa "Hérold et Zampa".

Navarra est le nom actu
el de la Villa Diane.

Neptune : étrange destinée pour cette villa de style hindou-mauresque, qui fut "Les Vagues", puis "Vent du Large" avant d'être remplacée en 2001 par une résidence.

Noemi : Découvrez-la au moment de sa construction en 1864 grâce à Terpereau.

Chalet Notre-Dame : situé Allée de La Chapelle, il servait de presbytère à l'Abbé Mouls, premier curé d'Arcachon.

Chalet Notre-Dame au Moulleau : ne pas confondre avec le précédent, c'est au Moulleau au pied de l'église.

Villa Notre-Dame de France : allée Sainte--Marie, elle est devenue Georgette.

O

Les Orchidées :  Promenade des Anglais, a hébergé le couple Caillaux,  à l'origine de l'Affaire Caillaux (elle a assassiné en 1914 le Directeur du Figaro).

La
Villa Osiris est le premier nom donné à la villa Alexandre Dumas.

La belle Villa L'Oustaou est située au coeur du Moulleau ; on appréciera son architecture assez différente du style arcachonnais traditionnel.

P

Pasteur : une classique architecture de petite arcachonnaise, allée Corrigan.

La Villa Pepa et son étrange histoire ont disparu du paysage arcachonnais au profit du programme immobilier "La Privilège".

Péreire : Peut-être l'une des plus célèbres villas arcachonnaises ; elle doit son nom aux Frères Péreire, qui sont à l'origine de l'essor de la station balnéaire. Située dans le Parc Péreire - et non en Ville d'Hiver - elle fut détruite dans les années soixante à la faveur d'opérations immobilières.

La Pergola : en ville d'Été, boulevard de la Plage, elle n'a pas échappé aux promoteurs.

Le Chalet Pierrette : Exemple typique de "Petite Arcachonnaise" située place de Verdun (anciennement rond-point Deganne).

Pigola : une ancienne pension de famille, Les Pins Tranquilles, avenue Victor Hugo, merveilleusement située en Ville d'Hiver.

Plaisance : une jolie villa située au 9 allée Charles Rhôné à la tourelle intéressante.

R

Renesse : La Villa somptueuse qui était située antre la Jetée de La Chapelle et le Domaine Péreire n'existe plus. Elle a été démolie et remplacée par un des immeubles les plus laids de la ville. Les Arcachonnais l'appelaient Chalet Rouge ou Campo.

Riquet : A l'époque, une pension de famille, la Villa Riquet s'appelle aujourd'hui Océanic ; elle est située Boulevard de l'Océan.

Risque-Tout : la célèbre villa huppée de Veyrier-Montagnères à la frontière du Moulleau et de la Teste (Pyla).

Robinson : une disparue de l'avenue Victor Hugo, construite pour le compte de la Compagnie du Midi en 1865.

La Rochefoucauld abrita une pharmacie franco-anglaise, puis une bibliothèque internationale.

La Roche aux Mouettes : une belle villa de l'Avenue Gambetta avec une tourelle caractéristique.

Roméo : nom donné à la Villa Toledo (gymnase Bertini) par Gustave Alaux en 1877-78.

Rosa La Rose fut la propriété de Paulus (1845-1908), un grand artiste de variétés.

La Rose des Sables : une très belle et grande Villa de l'avenue Nelly Deganne.

Rouge-Gorge : une jolie arcachonnaise au coeur de La Ville d'Automne.

Les Ruines : Comme son nom l'indique ... L'architecture est délirante car tout en ruines, même le cloître. Une ruine en 2007.


S

Saint-Antoine de Padoue est devenue une Maison de Retraite dans le Quartier du Moulleau.

Saint-Arnaud : la veuve du Maréchal de Saint-Arnaud y avait ses quartiers d'hiver.

Saint Dominique : l'évocation du poète italien Gabriele d'Annunzio et de sa vie tumultueuse au Moulleau.

Saint-Etienne : une villa peu connue de l'avenue Sainte-Marie.

Saint-Gabriel : connue également sous le nom actuel Isabelle-Anne, 7 allée Charles Rhôné

Saint-Louis : une ancienne pension de famille de l'avenue Sainte-Marie à l'architecture exceptionnelle.

Saint-Vincent de Paul : encore une petite arcachonnaise typique, située allée Charles Rhoné.

Sangadia : une superbe villa disparue, qui était située dans La Ville d'Automne,
en front de mer .

Sémiramis : une belle villa de la Ville d'Hiver dont le nom évoque la Grèce Antique.

Sévilla : voir l'Ensoleillée.

Siebel : Admirez le bel attelage devant la porte de cette villa située allée Faust.


Sigurd : Magnifique villa de la Ville d'Hiver (avenue Victor Hugo) ; en voici un autre aperçu tiré du portfolio édité par Ch. Massin (2ème édition de 1926).

Simonne : Au Moulleau, dans la forêt proche du Bassin, rue Saint-François-Xavier voisine des Genêts et d'Albertine.

Simonne et Juliette : une immense bâtisse à deux pas du Parc Mauresque abritant le Siège de la COBAS.

Slomka : annexe de la villa Peyronnet, rue Gabriel Fauré, en Ville d'Hiver.

Soleil Levant : au printemps le chant des rossignols couvrait ceux du rouge-gorge et du troglodyte mignon.

Spada : étrange nom pour cette villa détruite du boulevard de La Plage, en ville d'Été.

Stora = Mimosa

T

Teresa : encore un bel exemple de l'architecture de la Ville d'Hiver ; située allée Rebsomen, la Villa Teresa est devenue  l'hôtel Semiramis avant d'être transformée en résidende d'appartements très haut de gamme.

La villa Téthys de l'architecte Roger Expert se trouve au Moulleau, côté Pyla.

Toledo : une des plus anciennes de la Ville d'Hiver (1862) connue également sous le nom de Gymnase Bertini et Villa Roméo.

Les Tourelles : boulevard de l'Océan, a dû être rasée en 1974 car elle se détériorait malgré les efforts de remise en état de son propriétaire.

Trocadero : Place Brémontier, de taille majestueuse, riche d'un passé de fêtes.

Turenne : en Ville d'Hiver, elle se trouve face au Parc Mauresque.

V

Val Fleuri : un petit chalet sympathique de l'Allée Sarraméa.

Varna : une belle disparue, avenue Saint-Arnaud en Ville de Printemps.

La Vedette : une maisonnette dans le quartier des Abatilles

Verdi : une grande villa de l'avenue Gounod, en Ville d'Automne.

V
illemin : un superbe Chalet de la Ville d'Hiver, allée Lakmé.

Vincenette, siège de la SIBA s'est d'abord appelé LONA.


A ne pas manquer  : un dossier spécial consacré à Roger-Henri Expert, architecte,  à qui l'on doit 5 villas sur le Bassin.

Les Villas
Les Hôtels
Les Bâtiments Publics
Les Rives du Bassin
Les Sites Remarquables
Lectures Arcachonnaises
A Travers les Rues
Années 60 et 70 Jeunesse, Éducation, Culture
Les Liens du Bassin

Accueil

Retrouvez ici le Livre d'Or du site Arcachon Nostalgie. Tous vos commentaires y sont les bienvenus.