Villa Neptune (Ville de Printemps)
On suggère que le dessinateur-graveur Rodolphe Bresdin (1822-1885) aurait pu
s'inspirer de cette villa en réalisant "La Maison hantée à Arcachon" en 1871



Villa Neptune
15, boulevard de l'Océan

La villa Neptune a une histoire qui mérite d'être racontée (merci à Jean-Louis P. pour la source).
Neptune fut son premier nom.
Dans les années 1930, ce fut « Les Vagues ». A ne pas confondre
avec l’Hôtel « Les Vagues » voisin. Son style architectural semble hésiter entre le pseudo-hindou
et le mauresque de fantaisie. Sa construction semble toutefois inspirée par la mer. Côté Bassin,
sa vaste véranda et ses deux constructions perpendiculaires à la plage, qui servaient de cabines
de bains, lui donnaient des allures de monstre marin échoué sur le sable. Son unique tourelle
rappelait les phares côtiers. Cette villa aurait été démolie en 1948. Au début des années 1950,
la villa "Vent du Large" a été construite à cet emplacement. C’était une bâtisse d’inspiration
basque comme on en construisait beaucoup à cette époque. La villa fut ensuite rachetée
en 1952 par M Duclos qui tenait le magasin de vente de TSF, puis HIFI et disques au 215,
boulevard de la Plage. Elle a été démolie en 2001 pour la construction d’un immeuble.
Elle était voisine de "Les Tourelles",
démolie en 1974, qu'on aperçoit à gauche.

RETOUR