La Villa Pereire (Péreire-Abatilles)
Détruite en 1959
Le Parc et la Villa ont été commencés en 1863 et les travaux ont été terminés en 1864.

Villa Péreire

Le parc était immense et la villa exceptionnelle.
L'Empereur Napoléon III rendit visite à Pereire le 4 octobre 1863.

Villa Péreire

Cette merveille architecturale était construite dans le genre des chalets de Bade,
aux milles découpures et edntelures capricieuses (H. Massicault 1872-1873).

Elle se trouvait dans le quartier Pereire au niveau de l'Allée des Floralies.

Péreire

Dans les années 20, rien ne pouvait laisser présager que les promoteurs seraient
à l'origine de la destruction de cette belle villa pour créer des lotissements
modernes dans ce joli quartier.

------------------------------------------------------------------------------------------------------
Source : Guide Pratique de l'étranger à Arcachon, F. Dubarreau, 1864

"
D'Arcachon à la Pointe du Sud, la plage est constamment bordée par les dunes de la forêt; mais
les pèlerinages intéressants s'échelonnent sur cette route. On rencontre aux limites d'Arcachon,
la villa de Monsieur Péreire, entourée d'un parc de 40 hectares, coupé de sites ravissants et des
plus pittoresques horizons. On peut voir de l'extérieur ce joyau architectural qui n'a pas son
pareil au monde (pages 101-102)"
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Intérieur Péreire

Le salon et la salle à manger d'après des photographies de Madame Charles Rhoné (fille Péreire)

Gardien Péreire
Photo Terpereau 1864 : Collection Patrick L.
Le chalet du garde du Parc Péreire.
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Source : Guide illustré d'Arcachon et du littoral, H. Massicault, 1872-73

"
Le propriétaire de cette charmante résidence, dont les efforts ont tant contribué au développement
rapide de la prospérité du pays ouvre libéralement les grilles du parc aux familles étrangères qui
veulent le visiter; il leur suffit de se munir d'une simple autorisation facile à obtenir (pages 92-93),
 un laissez-passer à présenter au garde."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

RETOUR