Préventorium Saint-Vincent de Paul (Ville d'Été)

La Villa Isabelle construite en 1863-64 pour le compte d'Émile Péreire se trouvait à cet emplacement.
 La fille d'Émile Péreire (Cécile Rhoné) y habita. En 1877, les oeuvres paroissiales et un ouvroir gérées
par les Soeurs de Saint-Vincent de Paul s'y installèrent. L'ouvroir fut organisé en hôpital pour
accueillir les blessés de guerre de 1914 à 1916, puis les orphelins et orphelines de pères
morts pour la France (Maisons Claires). La villa Isabelle fut détruite au milieu des années 20.

La Classe

Le photographe Léo Neveu était présent partout.
Les enfants écoutent bras croisés et debouts la religieuse dispensant
un cours de géographie.


Saint-Vincent de Paul

Ce bâtiment se trouve à l'angle du Cours Tartas et de la rue François Legallais
(ancienne rue des Places).
Il fut préventorium avant que la Ville ne le transfère au
Moulleau par échange de biens  (1950) après des années de péripéties administratives.
 Début juin 1951, le bâtiment devint un  hôpital public,qui prit le nom de Fondation
Armaingaud (le buste du Docteur Armaingaud initialement devant le pavillon
Engremy au Moulleau, se trouve dans le jardin situé à l'arrière). Cet ensemble
hospitalier fonctionna jusqu'en novembre 1978, date à lauqelle il passa le relais
à l'hôpital Jean Hameau. Il abrite aujourd'hui la Maison des Associations et
les Archives Municipales d'Arcachon.

RETOUR