Arcachon
Ville d'Été
Temple Protestant

Actuelle place Claude Bouscau
(détruit en 1977)

La perle du Bassin
La sculpture de Claude Bouscau,
"La perle de la Côte d'Argent"
se trouve sur la place éponyme.

Guide Officiel

Jusqu'en 1882, c'est un pasteur de Bordeaux qui venait célébré le culte à Arcachon.
Le temple aurait été inauguré le 11 juillet 1858, mais sur cette date,
il y a des divergences. En 1906, menacé d'effondrement, il fut É
reconstruit sous le direction de Marcel Ornières, architecte.

A la demande des protestants d'Arcachon et des personnes de passage
 de cette confession, il était nécessaire d'avoir un pasteur permanent.

Le temple, de style gothique, de construction légère, ayant une structure
de plus en plus fragilisée (circulation intense en centre-ville avec de
nombreux camions), il fallait trouver des solutions.
La mairie souhaitait récupérer le terrain en vue d'une opération
immobilière (déjà!!). Une opportunité se présenta alors.

L'église anglicane de Bordeaux souhaitait vendre la chapelle
Saint-Thomas, inaugurée en 1878 par l'évêque de Londres.
La communauté anglaise ayant quasiment disparu
d'Arcachon, la chapelle était à l'abandon.

Temple Protestant
Photo Terpereau 1864 : Collection Patrick L.
Derrière le temple, on aperçoit le début de la dune Mauvezin sur laquelle s'élevait
le chalet
Richon avec son belvédère ; haute de 15 mètres, la dune fut totalement
arasée (60.000 mètres cubes de sable) par Deganne pour remblayer le terrain
avoisinant. (source SHAAB).

----------------------------------------------------------------------------------------------------
Source : Guide Pratique de l'étranger à Arcachon, F. Dubarreau, 1864

"C'est un petit bâtiment au fronton triangulaire, situé entre le cours de Tourny et le boulevard

de La Plage, N°120, presque vis à vis le Château Deganne. Cette construction remonte à,
croyons-nous 1860. On venait déjà de partout à Arcachon. Tous les pays, par suite, toutes
les croyances, s'y trouvaient. On avait deux églises; on eut un temple, et quiconque veut
maintenant dire son cantique au Dieu de ses Pères trouve à Arcachon un parvis hospitalier.
L'office est célébré régulièrement au temple protestant d'Arcachon, tous les dimanches,
sans exception à midi. Le temple est constamment ouvert au public." (page 79)

Source : Arcachon sous le Second Empire, clichés de Terpereau, SHAAB, 2007

"La Chapelle Sainte-Cécile, voulue en 1856 par quelques propriétaires du centre ville (Bopp,
Lacou, Grenier et autres) fut édifiée en 1857;
 
(note EW : contradiction avec Dubarreau ci-dessus)
elle devint lieu de culte protestant en juillet 1858 avant d'être vendue à la communauté
protestante (Hovy, Couve et Hernozant) en 1863." (page 96)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Temple Protestant
Vers 1900 : de la rue du Temple

RETOUR