Arcachon
Le Moulleau
Avenue de Montaut

D'abord allée, elle est devenue l'avenue de Montaut. Le nom
est quelquefois orthographié Montault. Serait-ce le nom d'un
propriétaire riverain ?  En 1866, le Comte Edgar de Montault
était un important propriétaire domicilié Cours Sainte-Anne.

Rue de Montaut
Vers 1900
La rue est en chantier. On aperçoit un panneau "A Louer" sur l'arbre.
Babord et Tribord existent déjà, mais depuis peu.

Avenue de Montaut 2011
2011 : avenue de Montaut (Source photo Jean-Paul P.)
On aperçoit Babord et Tribord à droite de la photo ainsi que la résidence
"La Marinière" à l'extrémité de la rue.

Rue  de Montaut
Vers 1900
Amusant ! Le livreur au centre et son curieux couvre-chef
(sans doute des gâteaux à livrer). La villa Tribord est visible à travers les arbres.

Rue de Montaut 2011
2011 : avenue de Montaut (Source photo Jean-Paul P.)

Avenue de Montaut
Vers 1900
Le bâtiment de l'épicerie à droite existe toujours, mais est fermé
depuis bien longtemps. La villa "Tribord" est visible.

Epicerie du Progrès 1900
Vers 1900 : rue Montaut + épicerie du Progrès + villa "Tribord" en arrière-plan droit.
C'était une autre époque, que ces images font revivre.

Epicerie du Progrès 2011
2011 : rue Montaut et boulevard de l'Océan (source photo Jean-Paul P.)
L'environnement cent ans après est reconstitué, mais c'est bien tristounet.
On remarque que la clôture à gauche est toujours identique.

Epicerie Montaut
31 décembre 2004 : ce qu'il reste de l'épicerie "Du Progrès".

Epicerie Progrès
Vers 1900 : épicerie du Progrès
On y vendait de tout : chaussures, articles de plage, mercerie, bois et charbon,
charcuterie, poteries, faïences, un commerce de proximité souvent regrétté.

Epicerie du Progrès 2011
2011 : épicerie du Progrès (source photo Jean-Paul P.)
Elle est toujours et définitivement fermée.

RETOUR