Arcachon
Ville d'Automne

Quartier Aiguillon Saint Ferdinand

Rue de La Règue Blanque (actuelle avenue de La Libération)
Ce chemin classé dès 1851 menait les Testerins et autre
pélerins à l'église Notre-Dame d'Arcachon.
Le nom de la rue de la Règue Blanque subsiste
essentiellement sur le territoire testerin.

Rue de la Règue Blanque
1935 : Plan Pichou 3ème édition

Après avoir libéré La Teste, les Résistants
d'Arcachon sous la conduite de leurs chefs
firent une entrée triomphale dans Arcachon
par la Règue Blanque (Source Michel Boyé).
La rue fut rebaptisée le 9 février 1945
"avenue de La Libération"
pour cette raison.

Règue Blanque : La Teste
vers 1930 : rue de la Règue Blanque (éditeur Yobled)

Avenue de La Libération
08 04 2022 : 31 et 35 avenue de La Libération
La villa la plus éloignée (N°35) est la villa "Yvette".
La villa en hauteur (N°31) qui n'a pas de nom visible sur la façadea perdu
son caractère arcachonnais, les chaînes d'angle en brique ont été recouvertes
de peinture blanche, le balcon a été supprimé, ainsi que, les épis de faîtage
et la ferme sous toit.
L'escalier derrière le poteau à droite rejoint un ensemble de pavillons (N°33).

Regue Blanque
Règue Blanque : quartier de la Règue Blanque (éditeur Yobled)


Source : La Teste de Buch racontée par ses rues et ses lieux-dits par Robert Aufan (SHAAB)


"Une règue est une dune. C'est le nom d'une ancienne parcelle qui au XVIIIème siècle
occupait avec celle de l'Aiguillon toute l'extrémité sud-est de la Forêt Usagère d'Arcachon.

Son nom venait venir du fait qu'elle était peu fournie d'arbres car déjà en partie
recouverte par les sables blancs poussés par les vents du sud-ouest".


RETOUR