Arcachon
Ville d'Été
Boulevard de la Plage

Balade d'Est en Ouest
des grilles du Château Deganne au Grand-Hôtel

Perspective du Casino
Vue de la terrasse du Casino

A gauche en biais, le boulevard Nelly Deganne, marque la frontière entre
les villes d'Été et d'Automne. A droite en biais l'avenue du Château
(Avenue du Général De Gaulle actuelle)
 conduit à la gare. Le boulevard de la Plage passe au pied
du Casino. Les grilles "Deganne" qui délimitent les artères pré-citées
n'existent plus, actuellement une enseigne "dégustation d'huîtres",
"Le Pitt" dont le bâtiment "Art-Déco" doit dater des années 30.

Bd Plage Est-Ouest
Vers 1900
A gauche le Boulevard Nelly Deganne et l'Avenue du Château devenue avenue

Charles de Gaulle. A droite, les grilles caractéristiques du Château Deganne
(Casino Deganne ou Casino de la Plage). L'actuel Roc-Hôtel qui porta d'abord
le nom d'Hôtel Moderne à ses débuts sera construit au niveau de l'arbre,
mais il faudra attendre quelques années.

Boulevard de La Plage
vers 1900 : 208-210 boulevard de La Plage
Le boulevard de la Plage croise à gauche la rue du Temple (actuelle rue
Claude Bouscau). Les deux étranges colonnes à droite se
trouvaient au niveau de la villa Pepa.

Bd Plage

Ici, à gauche, c'est l'ancienne rue du Temple (rue Claude Bouscau depuis 1988).
A droite se trouve la Résidence Privilège (ex Villa "Pepa" ). A l'emplacement
de la mercerie se trouve la sandwicherie "Le Charlot" (N°212)

Boulevard de la Plage
Vers 1900
A gauche, derrière les grilles, c'est une pharmacie "Aprium" (N°228) à côté du
 supermarché "Leclerc" (hors cadre). La petite ruelle à droite est
l'actuelle rue "Grenier" où se trouve en 2021 l'entrée principale
du "Point France" nom de l'ex "Hôtel de France" qui avait vers 1900
son entrée principale sur le boulevard à droite. Le bâtiment blanc
à gauche après le passage (rue Mauvezin) est toujours en
place (enseignes actuelles "Ducros" et "O' Brasero steakhouse").
On aperçoit en arrière-plan gauche les colonnes du "Repetto".

Boulevard de la Plage

On découvre "Paris-Modes", le salon de coiffure "Pierre", une épicerie-charcuterie,
puis la librairie-papeterie "Delamare", qui a édité le fameux guide d'Arcachon,
"Le Gabory" très recherché des collectionneurs. En 2006, "La Chocolatine", bien
connue de tous se trouve au niveau du salon de coiffure "Pierre". A droite, se
trouvait l'entrée de l'hôtel de France, à l'emplacement de l'actuel "Crédit Lyonnais".

Bd Plage Est-Ouest

On poursuit. A droite, l'Hôtel Victoria. Le coiffeur pose devant son échoppe. Il existe
d'ailleurs toujours un salon de coiffure à cet endroit (N°240)
. Un peu plus loin,
on distingue les tentures caractéristiques du Café Thiers-Répetto.

Boulevard de la Plage

On découvre une pharmacie, une entreprise de peinture et les travaux d'extension
du Répetto (construction d'un niveau).

Bd Plage Est-Ouest

La pharmacie s'est enrichie d'un balcon et l'entreprise de peinture est devenue une
saboterie. Il existe toujours une pharmacie (au N°242) à cet emplacement. A la place
de la saboterie, se trouvent un marchand de glaces (Cardamone) et une parfumerie
(au N°244).

Boulevard de la Plage

Après avoir traversé la Place Thiers, on remarque à droite l'Agence immobilière
Garcias qui existe toujours  sous l'enseigne "l'Adresse". Sur la gauche, sous
le balcon en fer forgé, c'est le Studio photographique de Léo Neveu, qui a
réalisé les plus belles cartes postales de cette époque.

Boulevard de la Plage

En s'éloignant en direction du Moulleau, avant l'Hôtel Jampy, c'est la pâtisserie Royère.

Boulevard de la Plage

A gauche, "le Five O'Clock" de la pâtisserie Foulon (au N°290) était très réputé.
On raconte que l'Impératrice Sissi en séjour au Grand-Hôtel raffolait de ses
pâtisseries. A droite, au N°211, il n'y a plus d'horlogerie-bijouterie depuis
longtemps, la résidence "Sun-Beach" et une crêperie ont récupéré cet emplacement.

Bd Plage Est-Ouest

A droite, la Société Générale (N°215) est devenue un magasin de sport (Aigle,
puis Heritage, puis depuis peu un magasin de vins).
Le commerce voisin au N°213 est en 2007 un magasin de chaussures (Ly's), en 2021,
suite à la retraite de la propriétaire, Michèle L. (Bergerac Arcachon) une jolie boutique
de vêtements chics. La bâtisse, qui a perdu ses colonnades d'antan mériterait
un rafraîchissement.

RETOUR