Arcachon
Ville d'Été
De la jetée d'Eyrac à la jetée Thiers

Plage principale
De gauche à droite : la clinique du Docteur Lalesque,
le "Grand Hôtel de France", l'hôtel "Victoria"

et l'hôtel "Richelieu".

Entre le Casino et la Clinique
Vers 1910
Les baigneurs posent avec leur costume de bain "dernier cri". A droite,
 c'est l'Hôtel de France
et la rue Grenier. La petite villa au centre
est la seule bâtisse du front de mer, ayant résisté à lagrande démolition

des années 60-70 . Elle est de couleur rose et s'appelle "La Roseraie". Aujourd'hui,
les résidences "Maupassant" et "Bougainvillier" encadrent "la Roseraie". A la place
de "Bougainvillier", il y avait "La Tour Blanche".


Clinique Lalesque
ARCACHON : on rase et on bâtit.

On aperçoit à droite la clinique orthopédique du Docteur Lalesque. Au centre,
on identifie la tourelle "chinoise" caractéristique de la Villa Pepa et à
 droite du Casino, la villa Johnston.

Clinique Lalesque

De gauche à droite : la villa Pepa et sa tourelle, la Clinique du Docteur Lalesque,
La Roseraie et Pepa et son style asiatique.

Clinique du Docteur Lalesque
Vers 1930
La clinique orthopédique du Docteur Lalesque devint clinique Cuénot et ferma
en 1958, laissant sa place à la Sécurité Sociale. La bâtiment a été
ensuite détruit et remplacé par le complexe
immobilier "Maupassant".


Clinique Lalesque vers 1960
Vers 1930 : éditeur Dany
La clinique orthopédique du Docteur Lalesque.

Clinique Lalesque + plage
Vers 1930 : un coin de la nouvelle plage devant le boulevard promenade
Les parasols rayés, les tenues moins strictes, la clinique du docteur Lalesque en
arrière-plan. On devine Pepa et sa tourelle asiatique à gauche de la clinique.


Lalesque
Vers 1930
Le pavillon de cure de l'institut Lalesque donnait directement sur le Bassin.

RETOUR