Occupation allemande : Arcachon, mai 1941

Du Boulevard Promenade au Cours Lamarque, Arcachon a perdu sa liberté.

Boulevard Promenade
Collection personnelle Philippe J.

Les soldats allemands sont "rangés" sur le boulevard Gounouilhou, sur les lieux où
chaque 15 août, Arcachonnais et estivants se réunissent pour le traditionnel et
très convivial pique-nique géant. En 2007, quand on emprunte la piste cyclable,
située exactement là où se tiennent les Allemands, on ne pense pas à ces
années, qui furent si noires et difficiles pour nos ancêtres.

Cours Lamarque
Collection personnelle Philippe J.

Les soldats allemands défilent sur un Cours Lamarque déserté par la population.
En zone occupée, la présence allemande a modifié l'ambiance des villes,
drapeaux nazis, panneaux en langue allemande, cartes de rationnement,
autocensure, horaire aligné sur Berlin etc..

Hôtel de Ville
Collection personnelle Philippe J.

Les soldats sont rassemblés devant la Mairie sur le Cours Lamarque.
Des années noires pour la population.

Cours Lamarque
Collection personnelle Philippe J.

Une concert de musique militaire est "improvisé" devant les Halles (Marché).


Cours Tartas
Collection personnelle Philippe J.

Cours Lamarque, face à la mairie, les gradés de l'Armée
allemande sont juchés sur une estrade pour regarder défiler leurs troupes.


Arcachon 1941
Collection personnelle Philippe J.

Devant l'actuel centre des impôts, une estrade très sommaire a été dressée.

Perspective 2015

60 ans plus tard, on identifie l'emplacement dont l'enseigne des commerces change
régulièrement : le charcutier est devenu une banque, puis un salon de thé.

Occupation Cours Lamarque Ouest Est
Collection archives BA


Le défilé militaire d'Ouest en Est sur le Cours Lamarque, le bruit des
bottes, les Arcachonnais des générations précédentes l'ont connu.

On reconnaît l'actuel Monoprix en arrière plan gauche.

De gauche à droite

Au N°40 se trouvait une librairie allemande  (Frontbuchhanddlung) dédiée à l'occupant
et à sa droite chez Betty où on identifie facilement la fenêtre actuelle en arc de cercle
surmontée d'une frise au dessus de la boutique.

Cours Lamarque 2021

En 2021, au N°40, en lieu et place la place de la librairie allemande,
on trouve le salon de thé "Nuages" et pour chez Betty, "IT Design".
  L'hôtel, un des rares en plein centre ville est "La Pergola",
l'enseigne "HÔTEL" a été déplacée à droite de la fenêtre.

En 2021, au N°42, "Mira", la bière (un droguiste en 1941??)
et "Franck Provost", le salon de coiffure, sous le bâtiment
à un étage avec les trois fenêtres.

Cours Lamarque 2021

Au N°44, sur le bâtiment suivant, c'est le chocolatier
"De Neuville" et "la Mie Câline" que vous découvrirez.


RETOUR