Arcachon
Ville d'Automne
L'établissement Legallais et la plage en 1850.
127 boulevard de la Plage

Il y avait à La Teste un capitaine au long cours retiré de la navigation, François Legallais.
Par son mariage avec une Testerine, il est propriétaire d'une parcelle de forêt qui aboutit à la plage.
Il comprend qu'une clientèle plus riche, plus choisie y établirait sa villégiature s'il y avait là un hôtel.
Il construit cet hôtel, il l'ouvre en 1823.
L'établissement Legallais se compose de trois pavillons d'un étage reliés par des bâtiments en rez-de-chaussée.
Tout autour règnent des galeries abritées contre le soleil, des  "Varandes" comme Legallais en a vu aux Indes.
Ce sera pendant 50 ans, le type de constructions de plaisance sur cette plage à l'aspect exotique.


Legallais
D'après une lithographie de Léo Drouyn.

Legallais 2011
2011 : 127 boulevard de La Plage : Les Pêcheries  (source photo Jean-Paul P.)

Legallais2011
2011 : plaque commémorative Legallais (source photo Jean-Paul P.)
____________________________________________________________
A cette place exista de 1823 à 1903 l'hôtel Legallais, établissement
qui fut le berceau d'Arcachon et donna la vie à des solitudes.
C'est également ici que fut armé en 1837 par le capitaine Legallais
le deuxième chalutier à vapeur du monde "Le Testerain".
----------------------------------------------------------------------------------
127 boulevard de la Plage
2021 : 127 boulevard de La Plage (source StreetView)
Il faut s'approcher à droite des magasins afin que la plaque commémorative
soit bien visible. Le bâtiment à gauche longe la rue de La Gatinerie
et aboutit à la plage (promenade "les Planches").

RETOUR