Arcachon
Forêt usagère de La Teste

Dans l'échelle sociale des travailleurs de la forêt, les charbonniers
étaient tout en bas, tant le travail était pénible.

Par nature, l'activité devait s'exercer au milieu de la forêt et la vie sociale
de ces personnes était réduite à sa plus simple expression.
Le déclin du charbonnage s'est accentué avec l'avènement du charbon,
puis du pétrole.


Charbonnier
Vers 1900 : coupe des branches pour la formation d'une charbonnière
Les bois sont des bûches et rondins, nommés billette ou charbonnette,
faits de petits troncs et de grosses branches.

Ce fut le travail d'une corporation très active. L'activité des charbonniers
consistait à élaborer un énorme tas de bois sec en une meule au coeur de
la forêt, près des lieux de coupe et à le faire consumer
très lentement pour qu'il devienne charbon de bois.


Charbonnier forêt
Vers 1900 : formation d'une charbonnière dans les pins
Ce travail harassant nécessitait un savoir-faire très pointu.

Charbonnière dans la forêt
Vers 1900 : construction d'une charbonnière (éditeur MD)
Le travail d'abattage terminé, il fallait construire la charbonnière avant
d'y mettre le feu.


RETOUR