Boulevard de la Côte d'Argent : Le Moulleau
Années 60-70

Moulleau 2007

Août 2007 : la rue Notre-Dame des Passes est piétonne (parasols jaunes et bleus
des cafés en terrasse). C'est le toit de la résidence de l'ancien terrain de la villa
Sainte-Anne que l'on aperçoit. Le boulevard de la Côte d'Argent est un ballet
 incessant de voitures.

Boulevard Côte Argent Moulleau
Années 40, direction Arcachon.
A l'angle suivant (Saint-François Xavier), en regardant vers Arcachon, on remarque
à droite le libre-service bien connus des écervelés. A gauche, un magasin de
vêtements "Mary-Jack" et la terrasse du café. Il est vrai que le passage
automobile peu important permettait de rester des heures au calme.

Bd Côte d'Argent

Un magasin de chaussures en lieu et place des Enfants Terribles ?

Bd Côte d'Argent
Direction Arcachon
"Les Enfants Terribles" sont toujours en place, tout comme "Elle et Lui"
(ex Mary-Jack) et
le Bar-Tabac. L'Agence "Capeyron" s'est déplacée (LAMY) d'une
centaine de mètres hors cadre.
Les grands arbres de l'arrière-plan gauche
appartenaient à la belle villa Sainte-Anne rasée par les promoteurs vers 1970.

Direction Pyla
New : Années 60, direction Pyla.
L'agence immobilière Pelousco et un coiffeur en lieu et place de commerces plus
saisonniers. La Villa Sainte-Anne semble exister toujours (barrière à droite)
Leo de Paris à la place du Bar de l'Oubli à gauche.
Les Tamarins : Bar-restaurant à l'angle à droite menant à la jetée actuelle;

Bd Côte d'Argent
Années 70, direction Pyla.
Le Moulleau n'était pas encore le quartier branché tel que nous le connaissons
en été. Le Paris-Pyla et son auvent bleu existait déjà, mais un salon de
coiffure se trouvait en lieu et place de l'incontournable "Bar de l'Oubli",
point de rencontre stratégique des "people" en été.

Vers le Grand Hotel du Moulleau
Dans les années 70, avant les constructions modernes, on remarque
l'indétrônable "Cornet d'Amour" devenu en 2008 "Sorbet d'Amour".


RETOUR