Saint-Louis des Abatilles
Place Maydieu
(Quartier des Abatilles)

Saint-Louis des Abatilles
Au milieu des pins, aux Abatilles, la Chapelle Saint-Louis. Sur sa façade, une céramique de Saint-Louis rendant la justice.

Dans le quartier des Abatilles, près de l'église Saint Louis à Arcachon, une allée porte le nom de L'Abbé MOULS (1822-1878) depuis 1956.
Le premier projet en 1925 de donner le nom de l'Abbé Mouls à une partie du Cours Desbiey resta sans suite.
Pourtant, Albert de Ricaudy (1870-1951),
président et fondateur de la Société Historique d'Arcachon, dont une avenue dans le même quartier porte le nom depuis également 1956, avait lancé une campagne de réhabilitation de la mémoire de l'abbé dès 1920. 
En effet, après le départ de L'Abbé Mouls de la cure d'Arcachon les autorités ecclésiastiques romaines firent tout pour gommer, jusqu'au souvenir de l'existence de l'abbé dans cette ville : l'Abbé Mouls, révolutionnaire avant l'heure,  avait publié un feuilleton contre l'archevêché dans la "Tribune de Bordeaux", scandale qui l'avait contraint à quitter la soutane en 1872 et à s'exiler en Belgique où il mourut en 1878.
Il avait pourtant contribué à fonder Arcachon, il avait aimé cette ville, il s'était battu pour elle, ce qui lui avait valu la médaille de la Légion d'Honneur par l'Empereur Napoléon III en 1859.


RETOUR